Catégorie dans Construction

Astuces pour vous accompagner à chaque étape de la construction de votre bâtiment résidentiel

construction de votre bâtiment résidentiel

Vous avez fait le choix de construire votre maison au lieu de l’acheter. C’est une option qui présente plusieurs avantages. Cependant, pour jouir des différents bienfaits de ce choix, il est important de tenir compte de certains critères à chaque étape de la construction. Trouvez dans cet article les astuces pour vous permettre de réaliser chacune des étapes de la construction avec succès.

Bien choisir le terrain devant abriter la construction

Le choix du terrain est la première phase du projet de construction. En effet, il est important de bien choisir le terrain de construction. Il contribuera à vous faire aimer votre maison. Aussi, la nature du sol détermine également la résistance du sol. Ainsi, il est recommandé d’éviter de recourir à un terrain humide. En effet, lorsque le sol est humide, vous courez le risque d’avoir une maison pas très stable au sol.

La construction ne tardera pas à présenter des fissures. Si vous ne savez pas vraiment comment déterminer la nature du sol, vous pouvez voir les maisons qui se situent dans les parages. Lorsque ces dernières présentent des fissures alors il y a un problème au niveau du sol. Mais pour plus de certitude dans le choix de la parcelle, vous pouvez recourir à une entreprise générale de construction Degraeuwe qui se chargera d’effectuer des analyses par rapport au sol afin de vous permettre d’avoir un terrain en bon état.

terrain

Par ailleurs, vous devez également tenir compte de la situation géographique de la parcelle avant de procéder au choix. En plus de permettre la sécurité de votre maison, la parcelle doit vous faciliter la vie sociale. En effet, celle-ci doit permettre l’accès facile à certaines institutions telles que les écoles, les hôpitaux, etc. Aussi, vous devez avoir de la facilité à faire vos différentes courses. Mais le problème ne se pose pas lorsque vous choisissez de mener une vie de casanier. Toutefois, l’accès à la parcelle doit être facile.

Anticiper sur les dépenses

La construction d’une maison vous demandera suffisamment d’argent. Il est donc important d’anticiper sur les dépenses que vous aurez à effectuer. De ce fait, vous vous donnez la certitude de ne pas marquer un arrêt en pleine construction de la maison. Mais pour établir le budget, vous devez connaître la nature de la maison que vous comptez construire. Le nombre de pièces que celle-ci doit contenir, les matériaux qui seront utilisés également doivent être connus.

Mais bien évidemment, il vous faudra recourir à certaines méthodes afin de connaître le prix. Vous avez la possibilité de faire appel à un professionnel pour avoir le cout de l’opération. Il n’est pas non plus exclu de vérifier sur internet pour avoir une idée du prix des maisons neuves à la vente. Ainsi, vous pourrez avoir une estimation du montant à prévoir.

Recourir à un professionnel pour le plan de la maison

Recourir à un professionnel pour le plan de la maison

Une fois le terrain ciblé et le budget déterminé, la phase suivante consiste à mettre en place le plan de la maison. Il s’agit d’une représentation sur support papier. C’est sur ce plan que se baseront toutes les personnes qui auront à intervenir dans la construction de la maison. Il est donc capital de recourir à une personne qualifiée pour procéder à sa réalisation.

Ne pas oublier les démarches administratives

Il s’agit surtout du permis d’habiter. C’est un document administratif qui vous autorise à construire votre maison. Lorsque vous commencez les travaux de votre habitation sans l’avoir, vous vous exposez à des sanctions. Il s’agit généralement d’amendes à payer. Aussi, vous risquez de retarder le déroulement des travaux.

Toujours pour gagner du temps, il est recommandé de lancer très tôt les différentes démarches pour l’obtention du permis d’habiter. En réalité, l’autorisation s’obtient après un dépôt de dossier au niveau de la mairie. Ces formalités tiennent sur une certaine durée. Quelques fois, il est même demandé de procéder à des modifications du plan de la construction.

Votre professionnel pourra vous aider à mener toutes les différentes démarches exigées en la matière.

Travaux de terrassement : l’essentiel à savoir

Travaux de terrassement

Toute propriété que vous possédez déjà et sur laquelle vous prévoyez de construire devra être inspectée pour s’assurer que la maison que vous souhaitez construire convient à la propriété et qu’elle est construite en toute sécurité. Lors de la construction d’une nouvelle maison, ce sont les premiers pas qui sont les plus importants. Le terrassement est une phase initiale, qui est nécessaire pour démarrer n’importe quel chantier de construction. Découvrez l’essentiel à savoir sur les travaux de terrassement.

La classification des sols

Pour cet aspect, vous aurez besoin d’un ingénieur géotechnicien pour analyser le sol de votre propriété. Après avoir analysé un échantillon du sol, un spécialiste sera en mesure de vous dire quel type de fondation il vous faut pour la maison (dalle ou souche), la profondeur suggérée de la fondation ainsi que les problèmes potentiels que vous pourriez rencontrer dans les années à venir, comme des eaux souterraines.

Après avoir obtenu une analyse complète du sol, vous pouvez commencer les travaux sur le site. Ces travaux comprennent généralement :

  • Le décapage du site : éliminer la matière organique du sol.
  • L’enlèvement de l’excédent de terre.
  • Le compactage de sol : préparer la couche de sable. La profondeur du sable est généralement indiquée par l’expert géotechnique et dépend du site.

L’étude du site

L’arpentage du terrain sur lequel vous allez construire la maison est crucial. Cette enquête est réalisée par un arpenteur-géomètre qui s’assurera que les limites de la propriété sont exactes. Les arpenteurs utilisent des machines spéciales qui mesurent les plans verticaux et horizontaux avec une grande précision afin d’établir les limites de votre propriété, de sorte qu’il n’y ait pas de questions concernant les règlements de construction ou les assurances.

L’inspection du site

Lors de la construction d’une nouvelle maison, des inspections sont effectuées à différents stades de la construction afin de garantir la conformité avec le code du bâtiment australien et les autres réglementations locales en vigueur.

Ces inspections sont effectuées par des inspecteurs du bâtiment indépendants des constructeurs afin d’éviter tout conflit d’intérêts. Les inspections qui peuvent être requises sur votre propriété (en fonction de l’emplacement spécifique) comprennent :

  • L’inspection de la semelle : il s’agit de l’inspection des excavations et des renforcements avant la mise en place des semelles de la maison.
  • L’inspection de la dalle : cela comprend généralement la vérification du niveau du sol et le traitement des termites. Cette inspection est effectuée avant le coulage de la fondation.
  • L’inspection de la charpente : après le coulage des fondations, un spécialiste détermine si les dimensions et les placements de la charpente sont conformes aux plans.
  • L’inspection de l’étanchéité et de la plomberie : il s’agit d’une inspection très importante. Le spécialiste vérifiera s’il y a un risque d’infiltration d’eau dans la nouvelle maison et si les tuyaux et la plomberie ont été réalisés correctement.
  • L’inspection finale : examen concluant de toutes les inspections précédentes pour s’assurer que la structure est sûre.

Faire appel à un professionnel de terrassement

Pour réaliser les travaux, il est plus judicieux de faire appel à une entreprise de terrassement. Cela est d’autant plus nécessaire si le chantier est de grande envergure ou le terrain est en pente. En fait, travailler le sol présente plusieurs risques. Seul un professionnel dans le domaine est en mesure de maîtriser.

Par conséquent, lorsqu’il s’agit de la construction d’une maison, il est obligatoire que le sol supporte une lourde charge. Pour vos travaux de terrassement, vous pouvez faire confiance à www.teixeira-renovation.be, une entreprise qui a de l’expérience dans le secteur de la rénovation. Elle est mesure d’assumer ce type travail et dispose du matériel adéquat pour terrasser votre terrain en toute sécurité.

Permis de construire : la possibilité de s’en priver

Il est tout à fait possible de construire sans permis de construire. Les conditions de la disposition d’une telle paperasse sont régies par la mairie et sont fonction de la grandeur, du type d’aménagement à faire. Pour en comprendre davantage, trouvez les réponses à vos questions les plus pertinentes.

L’envergure et permis de construire : que retenir?

Tout travaux d’aménagement sur un bâti existant doit être signalé à la mairie. C’est à eux de définir en fonction de l’envergure de votre projet, le fait que vous aurez besoin d’un permis de construire, d’une déclaration au préalable ou de rien du tout. Voici les situations qui relatent au mieux le type de construction nécessitant ou non d’une formalité :

  • Aucune formalité pour une construction dans le cadre d’un aménagement ou agrandissement sur la surface au sol de 5m2,
  • Une déclaration au préalable pour une qui est comprise entre 5 et 20m2,
  • Validité de la déclaration au préalable au-delà de 20 m2 vers 40 m2, selon certain Plan Local d’Urbanisme ou PLU,
  • Permis de construire si l’aménagement se porte sur une surface de plus de 150 m2.

Qu’est-ce que la déclaration au préalable?

La déclaration au préalable est une attestation à acquérir auprès de la mairie, qui est obtenue suite à un remplissage de formulaire et de paperasse administrative. 

Quel type d’aménagement intérieur est libre de permis?

Quelles que soient les réalisations que l’on souhaite pour son intérieur, ils sont libres de permis de construire. Cela ne doit pas pourtant changer sa grandeur, volume, l’usage du bâtiment. Si les travaux sont par contre plus conséquents, tel l’ajout d’un niveau de supplémentaire, un permis est requis.

Quel type d’aménagement extérieur est exempt de permis?

La non obtention d’un permis de construire repose sur un principe quel que soit l’aménagement : « ne pas modifier le volume, la surface du bâtiment et est obligatoire au-delà de 150m2 » avec la mention « ne sont pas localisés dans les sites sauvegardés ou classés ». 

Ainsi de façon générale : ils s’agissent les travaux entrepris dans le cadre d’un entretien, rénovation, ravalement comme la réfection de toiture, réparation des fissures des murs, la création d’une nouvelle ouverture telle les portes et fenêtres. Plus précisément :

  • Pour les terrasses, les travaux ne nécessitent pas de permis de construire si sa hauteur est de 0,6m et les ouvrages au sol y afférent se mesurant aux alentours de 2m sans dépasser une hauteur de 1,5 m,
  • Pour les piscines modérées aux environs de 10 m2. Elles doivent être toutefois non abritées et seront construites sous un délai de 3 mois,
  • Pour les abris de piscines inférieurs à 1,8 m. Au-dessus de cette valeur, mais entre une fourchette inférieure à 100 m2, vous êtes tenus de fournir une déclaration au préalable.

Plus exactement : quelles constructions sont sans permis?

  • Abri de garage
  • Abri de jardin,
  • Cabane ou poulailler de 20 m2,
  • Une piscine individuelle de 10 m2,
  • Une pergola ;
  • La clôture (selon la PLU de votre mairie),
  • Pose d’une éolienne moins de 12m,
  • Les constructions dans le cadre d’une urgence : abri pour immigrants.